PROJETS

Pendant nos trois premières années d’existence, nous collections de nombreux témoignages afin de dénoncer le phénomène et, d’une certaine manière, apporter les preuves de son existence aux plus sceptiques. A présent, nous avons mûri. Nous avons quitté la phase de « dénonciation » pour passer à l’étape supérieure, soit la création de projets durables ou spontanés, dans le but de promouvoir respect, convivialité et bienveillance.

Choisir de lutter contre le harcèlement de rue en adoptant l’angle de la promotion du respect, de la convivialité et de la bienveillance est une stratégie créative et décalée. Elle nous permet de promouvoir nos valeurs, d’aller de l’avant avec optimisme et de nous éviter le « burn-out militant ».

Nous encourageons bien entendu la dénonciation systématique du harcèlement de rue, notamment en signalant les cas auprès d’EyesUp. Notre page TÉMOIGNAGES est également à votre disposition pour recevoir vos expériences.

Découvrez nos projets dans le sous-menu ci-dessus ou dans le menu “Navigation” à votre droite !


Groupes de travail

L’association est active grâce à ses nombreux projets. Pour chacun d’entre eux, nous constituons un groupe de travail indépendant. Il réunit toutes les personnes intéressées à participer au projet. Le groupe décide comment travailler, se réunir, par quel biais communiquer, etc. Il est attendu que des petits comptes-rendus soient partagés pour tenir l’entier des membres informé.e.s* de l’avancement.

Chacune et chacun est libre de proposer la création d’un projet (à condition qu’il soit en lien avec le harcèlement de rue). Nous avons développé un formulaire, conçu pour guider les personnes requérantes dans les premières étapes du projet.


Financement

MILLE SEPT SANS s’autofinance à 100%. Cela garantit notre liberté d’action et notre indépendance. Nous vivons des cotisations de membres, donations, ventes de biscuits, vide-dressings, workshops et d’événements (soirées, journée tattoos, autres).