MAIS AUSSI

Autres projets et/ou campagnes de Mille Sept Sans qui n’entrent pas dans les catégories suivantes MAI / WORKSHOPS  / ÉVÉNEMENTS ARETHA 


26.11.2019 – Journée internationale contre les violences faites aux femmes et aux filles

Le 26 novembre 2019, c’était la Journée internationale contre les violences faites aux femmes et aux filles. MILLE SEPT SANS y a participé sous la forme d’une campagne numérique participative sur les réseaux sociaux (principalement instagram) et en affichage papier dans la ville de Fribourg.

Quelques mois avant cette journée, Eurostat avait publié des statistiques sur les féminicides en Europe. Puis de nombreux articles de presse (tdg, le matin dimanche, rts info) et des émissions radio et télévisées publiés/diffusés les 24 et 25 août 2019 relatait que “En Suisse et dans d’autres pays européens, la première cause de mortalité des femmes de 16 à 44 ans est le féminicide par un partenaire ou un ex.”

Au moment de la création de la campagne nous nous sommes appuyées sur ces articles de presse, ainsi que des informations du Conseil européen, d’Amnesty International, de l’ONU et des articles scientifiques en sciences sociales, qui avançaient également que par proportion d’âge, le féminicide est la cause de mortalité numéro 1 des femmes européennes.
Nous avons donc considéré cette information comme fiable.

La campagne sur les réseaux sociaux a été énormément relayée, mais a essuyé beaucoup de critiques. Des accusations de manipulation des données, “fake news” et de sensationnalisme ont été portée à notre égard.

Sur ce fait, nous tenons à préciser qu’en aucun cas nous avons tenté de manipuler des statistiques pour les faire dire ce qui nous arrangeait.
Nous avons considéré et considérons à ce jour, l’information comme fiable.
Notre intention n’a jamais été de propager des “fake news”. Car, nous le répétons, nous jugions l’information fiable.

Chacune et chacun est libre de choisir ce qu’iel juge fiable ou mensonger. Il en va de la liberté de toustes.

Certes, les statistiques sont toujours sujettes à débat, mais nous tenons à relever que même s’il se trouvait que le féminicide par proportion d’âge n’était pas la cause première de mortalité des femmes de 16 à 44 ans en Europe, mais la 3ème, 4ème, 5ème… 10ème, notre engagement et notre militantisme resteraient intacts.

Nous remercions toutes les personnes qui ont participé aux débats de chiffres et d’opinions, mais regrettons beaucoup les commentaires non cordiaux et les attaques que nous avons reçues par message sur Instagram. Nous sommes persuadé.e.s que toute discussion/débat est possible dans la bienveillance et dans l’envie de partager son opinion et ses valeurs de manière cordiale.

Nous ferons cependant preuve de plus de prudence l’année prochaine.

1700_campagne_feminicides_26novembre2019


Été 2019 : “WE ARE”

Une co-création de Natasha Stegmann (présidente de MILLE SEPT SANS) et NgoHoangAnh (membre active) contre l’homophobie et la transphobie dans les espaces publics fribourgeois.

30 juin 2019 / 35°c / 19 tags homophobes et transphobes répertoriés à Fribourg, Marly, Granges-Paccot et Matran / 19 participant.e.s LGBTQIA+ et leurs allié.e.s uni.e.s contre l’homophobie et la transphobie / 2 heures de turbo shooting / 8 lieux / 8 tableaux vivants

En savoir plus: Vidéo explicative du projet

WE ARE rouge